• 105480 visits
  • 120 articles
  • 463 hearts
  • 3066 comments

1er 02/03/2006

voila mon 1er article avec un montage que j'ai fait moi-meme
qu'en pensez vous?
pour commencer ce blog, j'ai pensé que je pourrais peut etre publier une fan fiction pas écrite par moi, et je publierais 1 chapitre tous les jours.
entre ça, je vais mettre des montages, des gifs,....
bonne visite sur mon blog

laisser des coms svp

gif 02/03/2006

voila un super gif que m'a "offert" gif-montages
merci bcp à toi
vous le trouvez comment vous?

.. 02/03/2006

...

amour, haine et séduction 03/03/2006

attention,cette fiction n'a pas été écrite par moi , mais bien par élodie ( faithlove43), j'ai simplement trouvé cette fiction sur fanfiction.net
Chapitre 1 : Rentrée particulière

Hermione Granger, âgée aujourd'hui de 17 ans, allait de nouveau faire sa rentrée au très célèbre collège de sorcellerie : Poudlard. Cette jeune fille avait énormément changé depuis l'année dernière, elle avait décidé de lisser ses longs cheveux châtains de façon permanente grâce à un sort de haut niveau appris dans la revue "Sorcière Hebdo", ce qui lui allait à merveille. Elle avait aussi beaucoup grandit et son corps abordait maintenant des formes très féminines qui faisaient de nombreux dégâts, elle était devenue tout simplement une jeune femme, une magnifique jeune femme. Elle était très excitée à l'idée de retrouver ses amis, cela faisait 3 mois qu'elle ne les avaient pas vus, bien sure ils avaient gardé contact en s'écrivant régulièrement, mais ils ne s'étaient pas vus une seule fois de toute les vacances. Elle se regarda une nouvelle fois dans le miroir, remis une couche de gloss transparent sur ses lèvres fines. Une fois chose faite, elle recula et elle s'admira encore une fois. Elle portait un jean délavé taille basse ainsi qu'un petit haut à bretelle blanc portant le numéro 23, son chiffre porte bonheur. Sa façon de s'habiller était assez simple et basic, elle n'était pas le genre de fille provocante et aguicheuse qu'elle avait put croiser dans de nombreuses rues lors de ses nombreuses sorties. Elle ajouta la touche finale à sa préparation, un joli piercing munit d'une pierre violette qu'elle positionna à son nombril, c'était un petit cadeau de son ex petit ami français, Julien. En y repensant elle sentit une pointe lui fendre le coeur, la séparation avait était très douloureuse, même si elle n'était pas tombée amoureuse de lui, elle s'était attachée à ce garçon si gentil, sensible et beau comme un dieu, jamais elle n'avait pensé que les français étaient aussi beau... Elle remercia en silence Julien pour son geste, elle avait fait ce piercing sur un coup de tête mais ne le regrettait pas le moins du monde, elle trouvait ça terriblement sexy et puis elle trouvait que ceci cassé assez bien avec son image de première de la classe qu'elle ne pouvait plus supporter. Elle sourit à son reflet, elle voulait que tout soit parfait pour cette rentrée. Cette année n'était pas une année comme les autres, elle avait été nommée préfète en chef de la maison des Gryffondors, seul deux préfets en chef avaient été nommés pour cette année, car seul les deux premières maisons de l'année dernière avaient étaient choisies, mais elle ne savait pas encore qui était l'autre chanceux, mais elle se doutait que celui ci était sûrement un Serpentard.

« Pourvu que ce ne soit pas l'autre abruti » pensa t'elle.

Une voix retentit d'en bas des escaliers, ce qui la fit sortir de ses pensées.

Mère : Hermione, dépêche toi tu va être en retard, le train part à 11h pile, chérie.

Hermione : Oui maman j'arrive tout de suite.

Elle regarda sa chambre une dernière fois, elle allait lui manquer pendant cette année, elle était devenue comme une sorte de repère, de lieu de sûreté quand elle n'allait pas bien, elle sourit une dernière fois puis referma la porte sur elle et descendit les escaliers en trombe et s'engouffra dans la voiture ou sa mère l'y attendait.

Mère : Bon j'espère que tu n'as rien oublié, tu as vérifié avant de partir ?

Hermione : Maman, ne t'inquiète pas j'ai bien tout, et puis c'est pas la première année que je part !!

Mère : Oui bien sure, je suis désolée, je deviens trop protectrice, mais depuis que ton père est...

Hermione : Je sais... je sais, je n'ai pas oublié, je... j'ai tout pris...

Hermione sentit son ventre se contracter, comme si tout d'un coup il devenait de plus en plus lourd, elle sentit comme une légère brise glacial se rependre sur sa peau, elle se mordit la lèvre pour ne pas céder à la tentation de s'effondrer dans les bras de sa mère pour que celle-ci la cajole comme une petite fille, elle n'avait pas le droit, elle devait être forte. Elle sentit son poing se resserrer dans sa paume et sentit ses ongles s'enfoncer dans sa chair. Comment aurait t'elle pu oublier ? Comment aurait t'elle pu oublier la mort de son propre père ? Cela faisait plus de 2 mois maintenant mais la douleur était la même, toujours aussi intense, jamais elle ne s'était estompée depuis. Elle s'efforça de reprendre ses esprits, sa mère la tira une nouvelle fois de ses pensées.

Mère : Ca y ai on est arrivé ma chérie.

Hermione : Ok, bon et bien j'y vais.

Elle sortit de la voiture, mis ses affaires sur un chariot et commença à partir quand ça mère l'interpella.

Mère : Tu es sure que tu ne veux pas que je t'accompagne ? Je n'aime pas trop te voir y aller toute seule.

Hermione : Ca va aller, ne t'inquiète pas, je suis une grande fille, et puis tu sais à quel point je déteste les au revoir, je n'ai pas envie de voir couler mon mascara, il m'a coûté cher tu sais.

Mère : Oui bien sure, bon prend soin de toi surtout, et envoie moi de tes nouvelles, oh et je t'enverrai tes cadeaux pour noël.

Hermione : D'accord je te remercie.

Elle s'approcha de sa maman et l'a pris dans ses bras une dernière fois, l'embrassa tendrement sur la joue, sa mère émis un faible sourire, sa fille était d'une force qu'elle enviait, mais c'était mieux ainsi. Hermione respira un grand coup puis se dirigea d'un pas conquerrant vers la voix 9 3/4.

« Et c'est parti pour une nouvelle année » pensa t'elle.

A peine eu t'elle franchit le mur qu'une main pesante se posa sur son épaule.

Inconnu : Vous êtes bien Melle Granger ?

Hermione : Ca dépend ce que vous lui voulez ...

Voyant que l'homme n'était pas du genre à plaisanter elle ajouta

Hermione : Oui c'est bien moi, que ...

Inconnu : Veuillez me suivre je vous pris.

L'homme pris ses bagages et l'a dirigea à bord du train dans un compartiment situé tout au début, c'était le compartiment uniquement réservé aux deux préfets.

Hermione : Oh si ça ne vous dérange pas, je préfère faire le voyage avec mes amis, ils ne vont pas tarder à arriver.

Inconnu : Le règlement exige que les deux préfets effectuent leur voyage ensemble dans un compartiment qui leur est propre.

Hermione : Bien, si le règlement l'exige, je suppose que je n'ai pas le choix.

L'homme ne cilla même pas à sa remarque, d'ailleurs il ne comportait aucune autres expressions sur son visage peu amical, il pris les affaires d' Hermione, ouvrit la porte du compartiment, et jeta les affaires, sans grand soin, sur un siège puis s'en alla sans un regard pour elle.

Hermione : Oh m'aider pas surtout, je vais me débrouiller toute seule.

Hermione sentit une présence dans le compartiment, « sans doute le deuxième préfet » pensa t'elle, elle se tourna vers sa valise et essaya de la porter au coffre juste au dessus.

Hermione : Oh tu pourrai m'aider s'il te plait, elles sont un peu trop... lourdes....

Hermione se retourna et fit face au second élève, elle en eu le souffle coupé. Elle laissa sa phrase en suspend essayant de reprendre ses esprits. « Non pas lui » pensa t'elle. Devant elle se tenait bien un Serpentard, mais aussi le pire que la maison puisse avoir. Il se tenait tranquillement assis, tenant une revue. Il l'a scruté de son petit air supérieur, ne se privant pas du sourire narquois qui naquit sur ses lèvres. Ainsi son cauchemar prenait forme, devant elle se tenait Drago Malfoy, habillé de son uniforme de sorcier et mettant en évidence son insigne représentant un serpent, l'insigne de sa maison. L'élève aux cheveux de couleur blonde platine, qui pour cette année ne comportait aucune trace de gel, la dévisagait de son regard bleu azur. Il semblait très amusé de la situation

Drago : Tu devrais fermer la bouche Granger, tu ressemble à une carpe sortit de l'eau.

Hermione : Malfoy... c'est pas possible, non pas toi ...dis moi tu est né juste pour me pourrir la vie ou c'est juste une impression ?

Drago : Non c'est bien la réalité et tu ne peux pas savoir avec quelle joie immense j'effectue mon devoir.

Hermione : Bien sure, le contraire m'aurait étonné, donc je suppose que c'est toi le second préfet ?

Drago : Quel sens de la déduction, alors la tu m'impressionne.

Hermione : J'aurais du me douter que papa Malfoy payerai pour que son fils chéri devienne préfet, remarque ce n'est pas grâce à tes qualités que tu aurait pu le devenir.

Drago : Merci venant de ta part ce compliment me touche.

Elle poussa un soupir de frustration, il fallait qu'elle fasse avec, elle laissa sa valise sur le siège, pris son disc man et alla s'asseoir sur la banquette en face de Malfoy, elle le regarda d'un regard méprisant, signe qu'il ne devait plus lui adresser la parole, elle se cala dans le coin de la banquette, mis son disc man en route et ferma les yeux pour ne pas voir cette face de petite fouine qui lui donnait des nausées. Hermione ne mit pas longtemps à s'endormir, bercée par les ballottements du train, elle était complètement épuisé et ne dormait plus depuis plusieurs jours, la fatigue se fit sentir, elle se laissa aller à un profond sommeil.

Malfoy cessa de lire sa revue sur les plus célèbres joueurs de Quidditch et scruta Hermione de son regard perçant, il haussa légèrement son sourcil droit, signe qu'il réfléchissait. Il s'amusa à la détailler de haut en bas, sans quitter son sourire ironique.

Il avait l'impression de la regarder pour la première fois, elle avait énormément changé, elle était devenue extrêmement jolie dut il reconnaître. C'était la première fois qu'il l'a voyait habillé comme une moldue, chose dont il avait horreur mais il dut aussi reconnaître que cela lui allait à ravir. Elle était vraiment jolie quand elle dormait, elle semblait paisible, tel un ange. Et elle ne posait plus son regard empli de haine qu'elle n'avait que pour lui. Cela faisait tellement longtemps que tout deux se lançaient des vannes, depuis leur première rencontre il y avait 7 ans de cela maintenant. Ce comportement était même devenu une sorte de rituel, presque un jeu. Il l'a contempla, il avait enfin l'opportunité de le faire sans qu'elle ne se mette à lui lancer toutes les insultes habituelles qu'elle ne réservait rien que pour lui. D'un geste vif, sans pouvoir se l'expliquer ni même réfléchir il pris la couverture qui se trouvait à coté de lui et la déposa délicatement sur Hermione. Voyant que celle ci commença à bouger il se précipita sur sa banquette et se replongea dans son bouquin, comme si de rien n'était. Une fois assis, il s'insultât de tous les noms d'oiseaux et se maudit pour le geste affectif qu'il venait d'avoir en vers elle. Hermione se réveilla ½ heures plus tard. Elle s'étira, elle avait mal au dos à cause de cette banquette inconfortable. Elle fut aussi étonnée de trouver une couverture sur elle, elle regarda Drago et leva vers lui un sourcil interrogateur.

Drago : Oh ne te fais pas de film, Potter est passé te voir et te l'a mise

Hermione : C'est une délicate intention de sa part, heureusement qu'il existe encore des hommes courtois de ce jour.

Drago : Si tu le dis... tu devrais mettre ta robe de sorcière, on va bientôt arriver.

Hermione regarda la pièce et fut gênée de constater qu'elle ne pouvait se changer sans échapper aux regards de son colocataire. Drago s'en rendit compte et ne put réprimer un sourire sadique qui l'a fit frissonner, c'était la première fois que en l'espace de quelques secondes elle avait trouvé Drago sexy, elle se sentit idiote d'un coup, elle commençait à perdre la tête.

Drago : Oh ne t'inquiète pas Granger j'en ai vu d'autres et des bien plus jolies crois moi...

Hermione : Oh je n'en doute pas, vu la réputation de tombeur que tu as... dit elle d'un ton sarcastique. Mais tu as plutôt intérêt à te retourner si tu ne veux pas un joli oeil aux beurre noir pour atténuer ton teint de cadavre.

Drago : Comme vous voudrez princesse, tu vois que je ne suis pas si pervers que ça...

Hermione : Désolée mais tu ne pourra pas effacer l'image que j'ai de toi et elle n'est pas très flatteuse. Elle enleva son haut et sentit une petite piqûre.

Hermione : Aie !!!

Drago : Qu'est ce qui se passe encore ?

Hermione : Rien. Ouille. Elle avait une douleur terrible sur son omoplate droite.

Drago : Allez c'est bon je vais pas te manger, montre moi. Il se retourna vivement et l'a trouva en soutien gorge, un très joli soutien gorge en soie rouge, d'un geste rapide elle plaqua son top pour se cacher, elle regarda le sol, terriblement gênée.

Drago : Heu ... je peux regarder, enfin si tu veux bien ? dit il d'une voix timide.

Hermione fut très étonnée c'était la premier fois qu'elle voyait Malfoy aussi gêné et aussi timide, il avait l'air d'un petit garçon pris en faute. Elle réfléchit un instant, sa blessure lui faisait vraiment mal, Malfoy pourrai peut être faire quelque chose.

Drago : Je ne vais rien te faire rassure toi, et puis il est mal vu de s'attaquer à son ennemi quand celui ci est de dos, j'ai ma fierté à préserver moi.

Hermione : D'accord, si tu me promet de laisser tes mains en vue.

Drago : Tu ne crois tout de même pas que je poserai mes mains sur toi.

Hermione soupira d'exaspération, non décidément il ne changera jamais. Il s'approcha d'elle avec un sourire coquin, sa démarche était très féline, comme si il s'approchait de sa proie. Elle se retourna pour lui montrer là d'ou venait sa douleur, elle était très anxieuse, comment pouvait elle laisser Malfoy l'a toucher. Il se plaça derrière elle, il posa délicatement sa main sur l'épaule d'Hermione, elle fut parcouru d'un frisson au moment ou la peau de Drago entra en contact avec la sienne, sa main était si froide, mais était ce sa froideur ou le contact lui même qui l'avait fait frissonner ? Elle fut surprise de la douceur de la peau de son ennemi, et la tendresse avec laquelle il l'a touché. Il poussa délicatement la bretelle de soutient gorge qui barré la petite plaie. Au grand étonnement de celui ci, elle se laissa faire. Il posa un doigt sur la blessure avec précaution.

Hermione : Aie !!! Fais attention, ça fait mal

Drago : Qu'es ce que tu peux être douillette, ce n'est rien tu as juste une petite coupure, tu as du te blesser avec la fermeture éclair de ton haut.

Hermione : Oui sûrement.

Il alla fouiller dans sa valise et sortit sa baguette magique et alla se replacer derrière elle, et tapota tout doucement sur la plaie en prononçant une formule magique.

Drago : Voila tu n'a plus rien.

Hermione : Je suppose que je dois te remercier, il faudra que tu m'apprennes ce sort, il pourrait m'être très utile.

Drago : Alors là tu peux toujours rêver, Granger.

Hermione : Si on m'avait dit qu'un jour je me retrouverais dans cette situation et qui plus est avec toi, je crois que j'aurais envoyé la personne à l'asile le plus proche.

Drago : Oui je te comprend j'aurais fait la même chose.

Hermione : Si tu raconte à qui que se soit ce qui viens de se passer, je te tue c'est clair ?

Drago : A qui voudrais tu que je raconte ça ? J'ai ma réputation à préserver moi. Il retourna à sa lecture sans un regard pour elle et ajouta d'un ton détaché :

Drago : Ah au fait très joli le piercing...

Hermione ne put réprimer un magnifique sourire, ce compliment l'avait touché, ainsi il l'avait remarqué, elle se ressaisit vivement, elle ne voulait pas que Drago l'a voie sourire bêtement après un compliment de sa part.

Ils ne se reparlèrent plus jusqu'a l'arrivée du train à Poudlard.
alors, comment avez vous trouvé ce 1er chapitre. je continue de publier cette fiction ou alors j'en trouve une autre??

montage 04/03/2006

voila un montage que m'a fait fanharrypotter62
un grand merci à elle